les bénéfices des ateliers avec les adolescents

Je viens de finir un nouveau cycle d’ateliers au CHU de Saint Nazaire avec les adolescents.

Ces groupes sont très différents d’une semaine à l’autre dans leur composition puisqu’ils sont dépendants des arrivées et des départs. Cependant, certaines caractéristiques se retrouvent d’un groupe à l’autre

  • les jeunes se découvrent pendant l’atelier, ils n’ont souvent pas eu le temps de faire connaissance avant.
  • Ils ne s’attendent pas à ce genre d’atelier alors qu’ils sont là pour qu’on prenne soin d’eux.

Donc, autant dire que nous commençons dans le plus grand calme, le temps pour chacun de jauger les autres et de réfléchir à la suite qu’ils vont donner à nos échanges.

Pourtant, nous finissons toujours par avoir des échanges riches parce que cette discussion nous donne à tous l’opportunité de réfléchir à des situations qui nous touchent plus ou moins mais avec une distance qui nous offre une autre vision. Peut-être avez-vous déjà vécu cette situation. lorsqu’un problème vous tracasse, qu’une situation est difficile à vivre mais qu’il est aussi difficile d’en parler parce que cela vous touche trop et finalement, par hasard, vous allez lire un article, entendre une émission ou participer à une discussion qui va vous permettre d’analyser ce problème comme si vous le regardiez sous un autre angle, et ainsi de trouver des réponses.

Si l’objet de la réflexion philosophique n’est pas thérapeutique, le fait de penser l’autre, l’existence, la nature, la mort… nous apporte aussi des éléments pour mieux nous comprendre et agir.

Cette année, nous avons utilisé des mythes, des allégories, un dilemme, un court métrage et des dessins de presse pour lancer nos sujets : croire ou savoir, le dépassement, le bien et le mal, l’espoir, l’identité…

Les jeunes sont issus de tous les milieux sociaux et scolaires ce qui permet à celui qui est en « échec scolaire » de discuter avec le « bon élève ». Mais le contexte de l’atelier fait que les jeunes ne craignent aucun jugement de valeur. Ils sont ainsi libérés de craintes qui, parfois inconsciemment, les empêchent de réfléchir et d’exprimer leur pensées. Alors la confiance s’installe petit à petit et les idées sont partagées pour construire une réflexion tous ensemble.

Je n’ai qu’un regret. Nous ne nous rencontrons qu’une fois, en général, et peu de jeunes auront l’opportunité de participer à d’autres ateliers. Alors, si vous avez les moyens, un lieu par exemple, pour que des ateliers philo pour les ados soient mis en place dans toutes les communes, lancez-vous. Je viendrai avec plaisir si vous êtes dans ma région.

Qui sui-je? encore

En mars 2019, je me posais déjà la question ici et j’espérais pouvoir en discuter avec les jeunes. C’est fait!

Nous avons eu l’occasion de nous interroger en regardant ce dessin trouvé sur Pinterest.

Nous vivons une époque où l’image peut ne pas vraiment correspondre à ce que nous sommes. Ou peut-être que si finalement. Comment savoir? Quel long chemin devons nous parcourir?

Selon mes jeunes philosophes, nous sommes influencés par nos proches, famille, amis, professeurs… et par la société. Mais nous sommes plus ou moins sensibles à cet environnement. Il y a cependant des moments où nous nous sentons vraiment exister, lorsque nous sommes dans le Flow, comme l’a étudié le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi. Pourtant, là, c’est un jeune homme qui me l’a dit. Il m’a même expliqué qu’on n’avait pas conscience de cela au moment où nous le vivions et qu’il est difficile de le retrouver, de le recréer.

Ce Flow est un état mental qu’on atteint lorsqu’on est totalement concentré par une activité qui nous fait tout oublier, le temps, les gens qui nous entourent, manger, boire. Plus rien n’existe d’autre. Mais nous ne sommes conscient de cet état que si nous faisons l’effort, après, de réfléchir à ce que nous avons vécu, ressenti.

En fait, il existe différentes façons d’être soi. Leur point commun est que toute nécessitent volonté et efforts. Philosophie magazine, dans le numéro 131 de juillet/août 2019, l’a très bien résumé dans ce schéma que je me suis permise de scanner.

extrait de L’évidence intérieur, page 53, Philosophie magazine n°131

Il existe différents chemins que nous choisirons selon notre personnalité. Ou peut-être que nous en essaierons différents avant de trouver celui qui nous convient. Mais une chose est sûre, nous devons être prêts à faire des efforts et à lire les philosophes!

J’en profite pour remercier chaleureusement Malika et Pascale qui me permettent de rencontrer les jeunes, à l’hôpital de Saint Nazaire, ainsi que les jeunes avec lesquels j’aime tant discuter, réfléchir.

Pourquoi participer à un atelier philo?

Ciel sur Loire

Samedi matin, je participais au forum des associations organisé par une commune voisine. J’y présentais les ateliers proposés par l’association Écoute et Partage dont l’objectif est de permettre à des intervenants développant des activités liées au « bien-être » d’intervenir dans notre petite commune. Il y a donc du yoga, de la méditation, de la sophrologie, du feng-shui, de la psycho-magie et… de la philo avec les jeunes.

Que viennent donc faire les ateliers philo au milieu de ces activités pensez-vous peut-être? Alors réfléchissons au déroulement d’un atelier et à ses objectifs. Nous nous réunissons pour dialoguer autour d’un sujet que nous choisissons ensemble ou que nous acceptons volontiers.

Nous construisons un cadre ensemble afin de nous assurer que nous sommes tous d’accord pour que notre atelier se déroule dans la bienveillance, les uns envers les autres.

Nous échangeons différents arguments non pas pour faire du prosélytisme mais, au contraire, pour s’enrichir de toutes les facettes d’une idée et s’en enrichir, nous formons une communauté de recherche.

Nous réfléchissons ensemble à nous et au monde dans lequel nous vivons et l’accueil qui est fait à la parole de chacun la rend précieuse, tout comme celui qui l’a délivrée.

En conséquence, les participants, à force d’être écouté, de s’enrichir, développent leur habileté de penser mais aussi leur estime d’eux-même.

Le développement de l’esprit critique permet aussi aux jeunes d’être plus vigilants face aux informations qu’ils reçoivent, face à la propagande en tout genre à laquelle ils sont confrontés de leurs écrans aux affichages dans les rues ou aux discours mercantiles, politiques ou religieux.

Ajoutons à cela le petit temps de méditation qui nous permet de nous concentrer sur ce temps que nous allons partager. Cette concentration que nous maltraitons devant nos écrans et que nous avons besoin de retrouver pour être conscient de notre réflexion mais aussi de ce que nous ressentons, ce plaisir du partage et de l’enrichissement personnel.

En résumé; notre atelier permet au participants de développer leur écoute, leur bienveillance, leur ouverture d’esprit, la richesse de la différence, la liberté de s’exprimer, l’esprit critique…. l’estime de soi. Alors oui, les ateliers philo forment des citoyens conscients qui ont les outils pour tendre vers un bien-être.

Maintenant, j’espère que vous n’hésitez plus à proposer à vos enfants de venir découvrir les ateliers philo. Voici donc mes prochaines dates, pensez à vous inscrire :

  • A la médiathèque de la Plaine sur Mer, avec Christelle Croix, une fois par mois. Premier atelier le mercredi 11 septembre à 16h30. Inscrivez-vous à la médiathèque avant le 9 septembre
  • A la médiathèque de St Père en Retz, le samedi 14 septembre à 10h30, pour adolescents et adultes. Inscription à la médiathèque : 02 40 21 78 27 ou mediatheque@saintpereenretz.fr
  • A Frossay, avec l’association Écoute et Partage, je vous propose un rendez-vous hebdomadaire. 10H30-11H30 pour les 6/10 ans puis, 14H30-15H30 pour les 11/14 ans . Contactez-moi pour vous inscrire, les premiers ateliers auront lieu le mercredi 18 septembre.
  • A partir du 14 octobre, je retrouverai les Int’Enfantastiques pour un atelier mensuel avec une nouveauté puisque nous avons ajouté un atelier pour les enfants après l’école. Vous trouverez toutes les informations sur ce document
  • Je vous inviterai aussi à des ateliers ponctuels, comme à « la p’tite quinzaine parentalité » organisée par le CSC Loire et Seil à Rezé du 9 au 18 octobre ou au Cinéjade de St Brévin le 16 novembre.

Réservez vos places en envoyant un mail à chouettephilosophe@gmail.com A bientôt,

C’est la rentrée!

matin en haut de la vallée de Chaudefour

Après avoir profité du soleil et des longues journées pour se détendre, lire ce qu’on n’a pas le temps de lire pendant le reste de l’année (ou au moins essayer d’en lire une partie), marcher dans la nature… Nous voilà prêts pour reprendre nos activités ou en découvrir d’autres.

Ce temps libre pour être plus attentif à notre bien être et aux outils qui y contribuent nous fait prendre conscience de la nécessité de donner de bonnes habitudes à nos enfants le plus tôt possible. J’ai partagé sur ma page Facebook (parce que c’était plus rapide que d’écrire un article) des articles de presse ou des émissions radiophoniques sur l’intérêt de développer l’esprit critique par la discussion philosophique, vous ne doutez donc plus de la nécessité d’inscrire vos enfants à des ateliers proches de chez vous.

En ce qui me concerne, je vous en prépare dans différents lieux :

A la médiathèque de la Plaine sur Mer, avec Christelle Croix, une fois par mois. Premier atelier le mercredi 11 septembre à 16h30. Inscrivez-vous à la médiathèque avant le 9 septembre

A la médiathèque de St Père en Retz, le samedi 14 septembre à 10h30, pour adolescents et adultes. Inscription à la médiathèque : 02 40 21 78 27 ou mediatheque@saintpereenretz.fr

A Frossay, avec l’association Écoute et Partage, je vous propose un rendez-vous hebdomadaire. 10H30-11H30 pour les 6/10 ans puis, 14H30-15H30 pour les 11/14 ans . Contactez-moi pour vous inscrire, les premiers ateliers auront lieu le mercredi 18 septembre.

A partir du 14 octobre, je retrouverai les Int’Enfantastiques pour un atelier mensuel avec une nouveauté puisque nous avons ajouté un atelier pour les enfants après l’école. Vous trouverez toutes les informations sur ce document

https://drive.google.com/file/d/0B-kcIZKO_QDfR3dDRTRTQ3VBdlhKZGdSZWtCb1ZFUEJySmZV/view?usp=sharing

Je vous inviterai aussi à des ateliers ponctuels, comme à « la p’tite quinzaine parentalité » organisée par le CSC Loire et Seil à Rezé du 9 au 18 octobre ou au Cinéjade de St Brévin le 16 novembre.

Alors en attendant de vous retrouver lors d’ateliers, je vous souhaite une belle rentrée.

mon premier bilan et mes projets

Avec la fin de cette année scolaire, il est temps de faire le bilan de ces premiers mois d’existence.

Si je divise cette analyse en thèmes, j’aimerais commencer par le vécu, sans notions mathématiques mais selon mon ressenti. Ces 10 mois m’ont apporté énormément de plaisir. J’ai d’abord beaucoup appris grâce à mes lectures, mes recherches, l’écoute de conférences… mais aussi grâce aux échanges avec les jeunes qui m’ont permis de remettre en question mes idées, mes pensées, mes envies. Toutes ces rencontres sont enrichissantes aussi d’un point de vue émotionnel. Les jeunes et les adultes qui les accompagnent sont accueillants, motivés, bienveillants, ouverts, curieux, et tellement d’autres choses … Je connaissais toujours l’heure de début mais j’aurais aimé pouvoir poursuivre les ateliers jusqu’à ce que nous nous soyons vidés de toutes pensées.

J’ai donc animé, au cours de ces 10 mois, 38 ateliers dans 9 lieux différents

2 médiathèques, une école pour 2 classes, un centre-aéré, 2 associations, un CHU, un cinéma et … un magasin bio

Pour les ateliers qui se déroulaient à la médiathèque de La Plaine sur mer, nous étions deux co-animatrices, avec Christelle (une autre source de plaisir et d’enrichissement!). J’ai rencontré 156 enfants de 3 à 18 ans et 24 adultes, sans compter les enseignants, animateurs, bibliothécaires qui m’ont accompagnés. En dehors du CHU qui se trouve à Saint-Nazaire, les autres ateliers se déroulaient tous en zone rurale. C’est important pour moi car l’offre est bien moindre qu’en ville mais les moyens sont aussi différents; il est plus difficile de trouver des lieux, les communes ont moins de moyens, le territoire est plus étendu pour une même population à toucher…

Au cours de cette période, j’ai aussi participé aux ciné-débats pour « Le cercle des petits philosophes » dans 3 communes; La Montagne, Pornic et Saint Brévin. Ce fut l’occasion de faire des rencontres et de faire connaître les ateliers.

balade philo à la Plaine sur mer

Maintenant il faut préparer la rentrée car je vais avoir le plaisir de revenir dans les mêmes structures pour retrouver les enfants, les mêmes et d’autres.

Je serai à Vue avec Inst’Enfantastiques un lundi par moi dans les locaux de l’association aux dates suivantes : 14 octobre 25 novembre 09 décembre 06 janvier 03 février 02 mars 30 mars 04 mai 08 juin – De 15h à 16h pour les enfants en IEF – De 16H30 à 17H30 pour les enfants scolarisés.

Tous les mercredis, hors vacances scolaires je serai dans la salle A Mandeville, à Frossay
10H30-11H30 pour les 6/10 ans
14H30-15H30 pour les 11/14 ans

Nous devrions poursuivre les ateliers à la médiathèque de la Plaine sur mer un mercredi par moi avec Christelle et je serai présente un samedi par trimestre à celle de Saint Père en Retz pour les ados et les adultes.

Je retrouverai les jeunes Cinéfilou au Cinéjade de Saint Brévin, les ados du CHU et peut-être les écoliers de Chauvé.

Il reste de la place pour d’autres ateliers, en particulier pour les écoles. J’ai commencé à semer des graines, je vais continuer alors contactez moi si vous voulez que nous fassions éclore un projet ensemble ou si vous voulez vous inscrire à Frossay ou à Vue.

Bel été à tous

des ateliers à Frossay

Mafate NHD
« L’horizon souligne l’infini. » Victor Hugo

Depuis quelques temps, j’ai rejoint plus activement l’équipe d’une association que j’aime beaucoup; Écoute et Partage. Grâce à eux, nous pouvons assister à des conférences ou participer à des ateliers sur la communication bienveillante et le bien-être dans notre petite commune.

Nous préparons activement la rentrée prochaine et, c’est dans ce cadre, que je proposerai des ateliers pour les enfants et les ados.

L’objectif de ses ateliers sera de développer notre pensée, notre esprit critique dans un échange bienveillant propice à un enrichissement mutuel à partir d’un livre, d’un film, d’une photo ou d’un questionnement des enfants. Nous commencerons par une pratique de l’attention pour vivre pleinement cet échange et nous finirons par une synthèse qui pourra être écrite, dessinée… Tout cela en compagnie des philosophes.

Tous les mercredis, hors vacances scolaires, Salle A Mandeville, Frossay

10H30-11H30 pour les 6/10 ans 14H30-15H30 pour les 11/14 ans
5 € la séance, engagement pour un trimestre

Séance découverte gratuite  mercredi 18 septembre 2019

1er trimestre du 25/09 au 18/12  2ème trimestre du 08/01 au 08/04  3ème trimestre du 29/04 au 01/07

N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de renseignements ou si vous souhaitez inscrire vos enfants ou encore pour connaitre les autres activités proposées (yoga, méditation, sophrologie…) chouettephilosophe@gmail.com

Discussion sur le handicap

J’ai été conviée par la maison des jeunes de Chauvé à participer à leur semaine sur le(s) handicap(s).

Le programme était plus qu’intéressant. Les animateurs avaient organisé de nombreuses rencontres et expériences pour mieux comprendre ce que vivent les personnes en situation de handicap : un repas dans un restaurant géré, en partie, par des personnes porteuses d’une trisomie 21 https://www.restaurantlereflet.fr/ , assister à un tournoi de foot fauteuil, préparation d’un repas les yeux bandés ou avec un bras immobilisé, pratique d’un sport en fauteuil et de torball, visionnage de films…

Je suis intervenue à la fin de cette riche semaine pour aider les enfants à synthétiser toutes les informations qu’ils avaient recueilli.

En plus du plaisir que les jeunes avaient pris à échanger avec les personnes rencontrées et à expérimenter, une évidence ressortait de leur discours; on agit de façon maladroite voire déplacée avec les personnes différentes par méconnaissance. La solution est de mieux se connaitre pour bien vivre ensemble.

La différence entre 2 êtres est inéluctable, si deux personnes étaient exactement identiques elles ne seraient qu’une personne (cf Locke). Nous identifions comme « différent » toute personne n’ayant pas les caractéristiques que nous considérons comme étant la norme (la nôtre) basée sur notre jugement. A partir de là, nous allons soit éprouver de la pitié, du dédain ou de la peur pour cette être que nous allons juger inférieur ou effrayant ou supérieur.

Alors, comme ont expliqué les jeunes que j’ai rencontré la semaine dernière, commençons par faire connaissance et gardons en tête la citation d’Antoine de Saint Exupéry dans Pilote de guerre :