La rentrée approche à grands pas…

Il existe ainsi des moments de l’année où nous avons l’impression que le temps fait une pause avant de démarrer un grand changement.

Il en est ainsi de la rentrée scolaire chaque année, que nous ayons un enfant ou pas d’ailleurs. Mais cette année, la rentrée a une autre saveur, celle de l’envie de se retrouver après une trop longue absence. De retrouver « une vie normale » et celle de l’inconnu qui plane encore au-dessus de notre organisation, de notre vie. Celle du besoin de retrouver un rythme familier.

J’ai cette envie de retrouver les enfants que j’ai dû quitter brutalement le 13 mars dernier. J’ai envie de poursuivre nos réflexions sur la liberté, le bonheur, le langage, la différence, les émotions… le vivre ensemble. Toutes ces notions qui ont été soumises à rude épreuve et dont nous avons besoin de retrouver l’essence. Ou ces autres ateliers avec des jeunes à partir des mythes et la réflexion qu’ils nous permettent d’avoir sur l’humain.

La discussion à visée philosophique aura une place particulière en cette rentrée. Les enfants ont besoin de réfléchir ensemble au sens du monde et de la vie. Chercher ensemble des réponses à leurs questions.

« On n’apprend pas la philosophie, on n’apprend qu’à philosopher ! « 
Emmanuel Kant

Mon statut d’animatrice me donne une place privilégiée pour accompagner les discussions des enfants car nous n’avons pas de programme précis à suivre ni de connaissances quantifiables à atteindre. Nous devons juste nous entraîner à organiser notre pensée ensemble, avec les outils de la philosophie, avec les arguments de chacun, pour observer et comprendre le monde de mieux en mieux, par nous-même. Développer cette pensée autonome qui va mettre en éveil notre esprit critique. Devenir des humains qui pensent, des animaux raisonnables…

Il reste de la place dans mon agenda. Si vous souhaitez mettre en place un cycle d’ateliers dans votre établissement, contactez-moi.

Les fruits du week-end.

Certains fruits nourrissent l’esprit et j’ai eu le plaisir de faire une belle récolte ce week-end.

J’ai commencé samedi à la médiathèque Livre y média à St Père en Retz. Sébastien m’a invité à animer des discussions à partir de livres de la médiathèque, pour les enfants et leurs parents.

Nous étions donc bien entourés pour discuter des thèmes cachés dans les Contes d’Orient de Jihad Darwiche.

Qu’est ce que la famille? Aujourd’hui, hier, est-ce la même? Le lion est plus fort que la souris qui pourtant le sauve, qu’est-ce que la valeur? Le chameau à problème et un ami renard qui lui propose une solution, qu’est-ce que penser?…

Bien-sûr nous ne pouvons pas aller au bout de nos idées, de notre réflexion en un temps aussi court mais j’espère que le dialogue s’est poursuivi dans les foyers et que tous auront envie d’échanger sur les prochains thèmes qu’ils découvriront dans leurs lectures.

Hier, dimanche, j’étais à la fête de la Ranjonnière (ferme pédagogique), à Bouguenais pour un dialogue entre enfants et adultes autour de l’homme et la nature.

La marche aidant à réfléchir, nous nous sommes promenés dans ce beau jardin, entre aéroport, boulevard périphérique et usines, qui illustrait parfaitement notre propos.

Qu’est-ce que la nature? Lorsqu’on prend le temps d’y réfléchir en étant au milieu de cette végétation luxuriante on ne peut s’empêcher d’être admiratifs mais aussi inquiets et dubitatifs quant à la place et au rôle de l’homme.

Sénèque disait  » La véritable sagesse consiste à ne pas s’écarter de la nature, mais à mouler notre conduite sur ses lois et son modèle.  »

Après cette journée à la ferme, je suis heureuse d’avoir rencontré autant de personnes qui en soient convaincues.