Et si nous partagions des discussions malgré tout…

En cette fin de semaine, nos habitudes, notre confort, notre vie ont été chamboulés par l’annonce que nous devions rester chez nous. J’ai pu constater vendredi à l’école l’inquiétude des enfants, mêlée à la joie pour certains, de ne plus pouvoir aller à l’école jusqu’à nouvel ordre.

J’anime des ateliers dans plusieurs établissements depuis plusieurs mois. Nous avions mis en place de bonnes pratiques et j’étais vraiment heureuse de retrouver les enfants, alors, je n’ai pas envie que tout s’arrête. Nous avons tout les moyens de communiquer et partager des idées. Certains auteurs pour la jeunesse ont déjà mis en ligne des vidéos dans lesquelles ils lisent des histoires pour les enfants confinés chez eux, tel que Davide Cali ou Oliver Jeffers. Ils m’ont donné l’idée d’essayer de vous proposer des ateliers de discussions pour les enfants à distance.

Pour commencer, nous allons nous mettre d’accord sur le déroulement d’un atelier, tel que je le pratique généralement:

Nous devons être d’accord sur un cadre commun qui nous permettra de nous respecter les uns les autres. Pour cela, je vais vous proposer quelques idées des enfants

Ensuite, en tant que disciple de SEVE, nous faisons une courte méditation afin de nous débarrasser de l’énervement, des soucis (au moins pour un temps) et être pleinement concentrés. Voici l’occasion de prendre de bonnes habitudes avec les enfants. Pour vous y aider, vous pouvez commander auprès de votre libraire préféré, qui n’aura pas manqué de mettre en place un service de livraison, un de ces livres:

Je suppose que vous connaissez tous « Calme et attentif comme une grenouille », d’Eline Snel , éditions Les Arênes. Mais j’aime aussi – « J’ai rendez-vous avec le vent, le soleil et la lune » de Johanne Bernard et Laurent Dupeyrat, éditions la Martinière
« Méditons avec nos enfants à la maison comme à l’école » de Elisabeth Couzon et Charlotte Ribault, éditions ESF – « Tout est là, juste là » de Jeanne Siaud Facchin, éditions Odile Jacob (enfants et ados) – et un gros agenda d’activités de Valérie Marchand, « Happy méditation », éditions Marabout.

Maintenant, il ne vous manque plus que le sujet de la discussion… alors, juste le temps de m’organiser, et demain je vous lirai une histoire…

Prendre le temps de regarder l’ensemble.

A Joy Story: Joy and Heron

Voici une courte vidéo à partager avec les enfants.

Nous pourrions en faire une longue analyse comme Steemitph ici .

Ou choisir d’écouter ce que les enfants en disent…

Quel vision avons-nous des situations que nous vivons? Nous sommes parfois tellement captivés par ce qui se passe sous notre nez que nous ne prenons pas le temps de regarder ce qui a provoqué la situation. Nous agissons rapidement, par instinct, comme ce chien qui protège les vers de son maître.

Après avoir regardé cette vidéo, les enfants ont dit qu’il faut être attentif aux autres pour mieux les connaître et les comprendre. Il peut bien sûr y avoir des situations où nous devons agir dans l’urgence mais il est bon de prendre le temps, après, d’observer l’ensemble. Certes, on ne pourra pas toujours expliquer ou excuser un comportement gênant ou immoral. Mais, comme en pleine conscience, cette observation peut nous permettre d’observer la situation pour mieux l’accepter.

Le groupe avec lequel j’étais ne m’a pas permis de poursuivre l’échange (mais nous pourrons peut-être y revenir à une autre occasion, c’est l’avantage de la discussion philo, nous pouvons toujours réfléchir plus…) mais nous aurions aussi pu discuter de la vérité.

Qu’est ce que la vérité? Est-ce ce que je vois? comment savoir si c’est la vérité ou seulement une partie de celle-ci?

Vous connaissez certainement la métaphore des 6 aveugles et l’éléphant. Si nous avons tous une partie de la vérité, il faut être capable d’accepter les autres parties, détenues par d’autres individus, et qui vont peut-être contredire ma vérité. Sinon, ma vérité ne devient-elle pas une opinion? Mais peut-être aussi que ce partage va enrichir ma vérité en lui apportant de nouveau arguments qui vont la renforcer. Ou pourquoi pas, m’ouvrir à d’autres idées, à condition d’être prêt à les recevoir, et m’apporter d’autres connaissances.

Si je reviens à la réflexion des enfants; si nous regardons le monde dans son ensemble en étant attentif à chaque situation, nous ne pourrons que faire preuve de plus de discernement et augmenter nos connaissances. Beau programme, sans oublier de garder un esprit critique de philosophe!

Si vous aimez partager de bons courts métrages, il y en a d’autres ici https://thekidshouldseethis.com/post/joy-and-heron