Calendrier de l’avent, J22

Et la philosophie dans tout ça ?

J’ai parfois l’impression que les conseils en psychologie positive sont tirés des réflexions que mènent les philosophes depuis l’antiquité. Réfléchir à ce qui est, ce qu’on sait, pourquoi on fait ce qu’on fait est le chemin pour découvrir ce qui est bon pour l’humain et pour vivre avec son environnement (humain et naturel). Alors pour faire le point sur soi et pour cheminer vers une « vie bonne » pour soi, la philosophie est une aide précieuse.

La réflexion philosophique aide à analyser nos opinions, nos idées. Pour vous guider, je vous recommande le livre de M Tozzi, « Penser par soi-même », éd. Chroniques sociale.

Je ne vous partagerai aujourd’hui que son premier exercice qui invite à noter vos idées, les opinions auxquelles vous tenez. Puis demandez-vous pourquoi vous y tenez autant. Seriez-vous prêt à faire évoluer cette idée ?

La réflexion philosophique vous invite à prendre une certaine distance avec les idées pour mieux les observer, à accueillir de nouvelles idées et à observer tout cela. Ce n’est pas facile, parfois déstabilisant, cela demande de l’entraînement mais c’est tellement enrichissant. C’est un moyen d’éclairer nos vies, personnelles et en société.

Pour nous accompagner, les philosophes ont écrit sur presque tous les sujets. Leur lecture nous apporte un éclairage et nous fait avancer. Il est un sujet qui a été traité à différentes époques et qui me semble intéressant pour avancer dans notre prise de conscience de l’action à mener pour nous apporter du bien-être :

Nous ne devons rien attendre des autres mais nous devons agir nous-même !

Cela peut sembler un peu rude, pourtant Épictète, dans son Manuel, nous démontre que certaines choses dépendent de nous, d’autres non. Nous ne pouvons pas agir sur ce qui ne dépend pas de nous. Par exemple je ne sais pas ce que prépare mon mari pour Noël. Si je passe mon temps à espérer qu’il m’achète des bâtons de marches pour mes 30 minutes de sport quotidien, je risque d’être déçue si je reçoit du parfum à la place. Mais si je n’attends rien, quel que soit le cadeau, ce sera une belle surprise et pas de cadeau ne posera pas de problème non plus. Si j’ai besoin de bâtons de marche, je vais m’en acheter. Mon exemple est un peu trivial, certes.

Ce que dit Épictète est que certaines choses dépendent de nous, d’autres non et nous pouvons nous protéger des déceptions en gérant nos désirs. Cette idée invite à une vie plutôt austère mais ne pouvons-nous pas y trouver une part qui puisse être adaptée à nos vies modernes ?

De nombreux articles ou livres sont parus sur le thème de la philosophie comme art de vivre ou comme moyen de bien vivre. Entre autres un grand dossier de Sciences Humaines et un livre « La Philosophie, un art de vivre », collectif sous la direction de J-F. Buisson. Les livres de Pierre Hadot dont « La philosophie comme manière de vivre » mais aussi Roger-Pol Droit « Vivre aujourd’hui: Avec Socrate, Épicure, Sénèque et tous les autres », André Comte-Sponville, Frédéric Lenoir ou directement les textes au lieu de leurs interprétations.

A vous de faire votre liste au Père Noël ou à votre libraire. Il y a aussi des vidéos et des podcasts, à vous de choisir et gardez l’esprit ouvert.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s