Calendrier de l’avent, J9

J’ai commencé ce calendrier en parlant du Campus Fertile, tiers-lieu alimentaire, né de la volonté d’un groupe de citoyens d’agir et de partager. Sous une autre forme, des citoyens se réunissent pour créer des cafés associatifs. Je ne saurais pas expliquer la différence mais j’observe une même volonté : se réunir pour monter des projets , culturels, créatifs… et partager du temps, des conversations, des compétences.

Voici quelques lieux autour de chez moi :

Des lieux où il fait bon se retrouver loin des écrans, en respectant un autre rythme. Comme si nous avions de plus en plus besoin de nous retrouver vraiment et d’agir ensemble. Un besoin de lien humain pour créer un équilibre avec les réseaux sociaux. Un besoin de revenir à des bases de la vie en société.

Ces lieux sont des bouffées d’oxygène. Des résultats de recherches en psychologie positive montrent qu’une vie sociale riche augmente la longévité. Alors je vous invite à lire cet article du site de psychologie positive et à chercher un café associatif dont les projets vous plaisent proche de chez vous pour partager de bons moments tout au long de l’année.

Partager, ça fait plaisir!

Voici la première pensée d’une petite fille lors de l’atelier que j’ai animé mercredi au magasin Bio’Zitive.

J’avais choisi de lire l’album Poulet Pizza de Philemon Sturges, version « partage de pizza » de la petite poule rousse. Après tout, nous étions là à l’invitation des gestionnaires du magasin pour partager leur premier anniversaire. Alors oui, pour les enfants, partager ne fait rien perdre mais uniquement gagner, du plaisir, de la connaissance, du service… J’ai eu beau me faire l’avocat du diable en démontrant que, selon les mathématiques, partager c’est diviser en plus petites parts. Oui mais cela ne fonctionne que pour la nourriture donc il faut être plusieurs et profiter ensemble de ce plaisir… partagé. Les enfants ont également réfléchi au partage des transports pour aller à l’école qui est bon pour la planète et rend le trajet plus sympa avec des copains, le partage des savoirs qui permet d’aller plus loin…

Bref, ces enfants âgés de 7 à 11 ans ne voient dans le partage qu’un enrichissement. C’est d’ailleurs ce que nous avons vécu en partageant ce moment.

Nous avons fini en réalisant des affichettes pour souhaiter un bon anniversaire à l’équipe du magasin et pour donner un petit aperçu aux parents de ce que nous avions fait.

Nous avons maintenant tous très envie de partager d’autres discussions, alors faites le savoir au magasin, ils sont prêts à nous accueillir.