Calendrier de l’avent, J9

J’ai commencé ce calendrier en parlant du Campus Fertile, tiers-lieu alimentaire, né de la volonté d’un groupe de citoyens d’agir et de partager. Sous une autre forme, des citoyens se réunissent pour créer des cafés associatifs. Je ne saurais pas expliquer la différence mais j’observe une même volonté : se réunir pour monter des projets , culturels, créatifs… et partager du temps, des conversations, des compétences.

Voici quelques lieux autour de chez moi :

Des lieux où il fait bon se retrouver loin des écrans, en respectant un autre rythme. Comme si nous avions de plus en plus besoin de nous retrouver vraiment et d’agir ensemble. Un besoin de lien humain pour créer un équilibre avec les réseaux sociaux. Un besoin de revenir à des bases de la vie en société.

Ces lieux sont des bouffées d’oxygène. Des résultats de recherches en psychologie positive montrent qu’une vie sociale riche augmente la longévité. Alors je vous invite à lire cet article du site de psychologie positive et à chercher un café associatif dont les projets vous plaisent proche de chez vous pour partager de bons moments tout au long de l’année.

L’humain parmi les vivants

Voici le sujet de réflexion auquel amène mes dernières lectures.

Manières d’être vivant, de Baptiste Morizot aux éditions Actes Sud, collection Mondes sauvages et Sapiens, la naissance de l’humanité de Yuval Noah Harari, David Vandermeulen et Daniel Casanave aux éditions Albin Michel (bande dessinée).

Voici deux livres que, à première vue, nous ne conseillerions pas ensemble et pourtant. Par un heureux hasard je les ai lus à la suite ce qui m’a permis de constater que le propos, au sens large, en est le même : comment l’homme s’est-il octroyé une place supérieure aux autres vivants?

Il y est question de l’origine de l’homme et des vivants (plantes, animaux et autres), de leur développement, de leurs comportements et de la façon subjective dont nous avons choisi de considérer leurs capacités de façons à nous donner une place supérieure et donc, droit de vie et de mort.

Manière d’être vivant nous invite tout d’abord à partir en montagne avec les loups afin d’observer leur comportement avec poésie et avec l’expertise d’un naturaliste averti. Ensuite vient la réflexion sur notre comportement, l’oubli de la dépendance des vivants entre eux, l’Homme inclus. Ce livre est une invitation à observer pour comprendre et respecter, les autres et nous par la même occasion.

Ensuite, il y a Sapiens, tome 1, en bande dessinée. Si l’analyse n’est pas aussi pointue, elle a le mérite d’être accessible aux jeunes lecteurs (pré-adolescents) et d’éclairer avec humour sur l’histoire de l’humanité sur fond d’enquête sur un « serial killer »…

Si vous n’avez pas fini vos achats de Noël, ou si vous avez juste envie de bonne lecture, rendez-vous vite chez votre libraire.