Le sens des limites

de Monique Atlan et Roger-Pol Droit, aux éditions de l’Observatoire

Alors que de nouvelles limites sont nées autour de nous, pour nous protéger, pour éviter l’engorgement des hôpitaux, pour sauver l’économie… et que des mouvements de révoltes voient le jour contre ces atteintes aux libertés, les auteurs font dans cet essai une remarquable étude des limites, de leur sens, de leur évolution, de leur utilité.

Il est un sujet d’atelier philo qui est plébiscité par les adultes (enseignants, animateurs…) : les règles (doit-on obéir aux lois? a t-on besoin d’un chef pour vivre ensemble? …)

et un autre plébiscité par les enfants et les adolescents : la liberté

Tout commence par le cadre que nous écrivons ensemble, en début d’atelier, pour que chacun puisse s’exprimer et se sentir en confiance. La limite, elle est aussi dans le vocabulaire et les arguments que nous partageons, faussés parce que « vous êtes là madame, y’a des choses qu’on ne peut pas dire. »

Les auteurs montrent comment les humains sont divisés entre l’idée de renforcer des limites pour nous protéger (notre santé, notre identité…) et l’idée de dépasser les limites en contrevenant aux lois / règles pour protéger MA liberté ou pour dépasser la nature. Pourtant, pourrions nous vivre sans limites?

Il est parfois bon de prendre le temps d’observer les choses de façon plus globale pour comprendre leur évolution, leur utilité, les erreurs mais aussi la justesse des limites. Il revient à l’humain qui crée ou rejette la limite de le faire en conscience et pour cela, ce livre est un outil précieux.

Pour en savoir plus, le site des éditions de lObservatoire et le site de Roger-Pol Droit

Grand merci à Pascale pour ce conseil de lecture et pour les ateliers que nous avons partagés à l’hôpital pendant 3 ans.

lois, règles… à quoi servent-elles? pouvons nous nous en passer?..

Voici donc le premier sujet que je vous propose. Regardez et écoutez Halte, on ne passe pas! de Isabel Minhos Martins et Bernardo P. Carvalho aux éditions Notari

Lecture Chouette philosophe 1

J’ai dû me plonger dans la lecture des Voyages de Gulliver de Jonathan Swift et cela m’a rappelé cet album. Alors que Gulliver se trouve dans un étrange pays où les chevaux sont les maîtres, il explique le système des lois de son pays. Voici la réponse du cheval:

«D’ailleurs, qu’est-ce que cette loi ? Votre nature et votre
raison ne vous suffisent-elles pas, et ne vous prescrivent-elles
pas assez clairement ce que vous devez faire et ce que vous ne
devez point faire ? »

Les voyages de Gulliver, Jonathan Swift

Je vous invite à lire ce livre grâce au lien attaché au titre dans le texte ou en achetant le livre évidemment. Les plus grand pourrons aussi lire le texte de Thoreau, La désobéissance civile avec un esprit critique bien en éveil, car je n’incite en aucun cas à la désobéissance, il sera d’ailleurs bon de resituer le texte dans son contexte.

Maintenant, c’est à vous de jouer;

Quelles interrogations vous viennent à l’esprit? Faites en la liste entre vous ou, mieux encore, partagez vos questions dans les commentaires puis, réfléchissons ensemble aux réponses, argumentées, que nous pouvons apporter.

N’oubliez pas le message précédent: nous respectons les règles de la discussion à visée philosophique. Les adultes, vous n’apportez pas un savoir aux plus jeunes mais nous partageons tous des réflexions dans le but de répondre à une question philosophique et de mieux comprendre un concept.

Je vous écoute…